Voyager

 
 

Un site, pour quoi ?

Pourquoi pas ?


Amour des voyages, plaisir de les revivre, envie de partager avec les amis et les proches; les emmener sur les traces de lieux peu ordinaires ou sur la trame de rencontres lointaines qui nous ont touchés, émus, étonnés. Un site qui se veut ouverture au rêve et à la réflexion (car l’un ne peut pas aller sans l’autre).


La différence entre le touriste et le voyageur réside dans le fait que le premier emmène son monde avec lui et mesure les lieux qu’il découvre à l’aune de ses propres références, tandis que le voyageur part à la rencontre des lieux et des gens avec la profonde aspiration de s’y fondre et de s’y confondre. Pour lui, la découverte de l’autre a pour but de trouver des similitudes au travers des différences. En racourcissant les distances entre l’autre et lui, il augmente la taille de l’univers auquel il veut appartenir, mais, paradoxalement, il y découvre l’unité et la tolérance.


Voyager, c’est mettre une sourdine à ses préjugés et nuancer ses références, c’est apprendre la modestie et la dignité, c’est retrouver la naïveté et le don d’émerveillement de l’enfant, c’est enfin redécouvrir l’amour et la fraternité.


C’est pourquoi il est si difficile de voyager en autocar ou en grand groupe.

Le voyage à pied, randonnée ou trekking, non seulement permet d’atteindre des lieux autrement inaccessibles, mais surtout, par l’effort qu’il requiert, ramène une forme d’égalité avec les gens rencontrés et raccourcit la distance de la relation.


L’amitié des hommes se mérite.


Et, comme disait Alphonse Allais, les voyages forment la jeunesse , mais ils déforment les chapeaux.