Namibie

 
 

La Namibie est grande comme 28 fois la Belgique (ou 1,2 fois la France) mais ne compte que 2 millions d’habitants. Le pays comporte donc d’énormes territoires quasi inhabités. 

Parmi ceux-ci, nous avons parcouru l’immense désert du Namib (où résistent depuis 600 ans les photogéniques troncs desséchés des arbres du Dead Vlei), les dunes côtières qui plongent dans l’océan du haut de leurs 200 mètres, les zones montagneuses et semi-désertiques du Kaokoland et du Damaraland où les animaux sauvages sont bien plus nombreux que les hommes et, enfin, la réserve d’Etosha (70% de la surface de la Belgique) où léopards et rhinos côtoient gazelles, girafes, éléphants, ...

Dans ces territoires arides et hostiles, mais d’une beauté de début du monde, survivent difficilement quelques Himbas, éleveurs entêtés à préserver leurs maigres troupeaux et leurs coutumes ancestrales.

Avec notre guide Michael, afin de mieux goûter à la force des lieux, nous avons dormi plus souvent sous la tente que dans des lodges (d’ailleurs inexistants dans la plupart des régions traversées) et, chaque matin, nous nous levions avant l’aube et empruntions des pistes improbables afin d’approcher les animaux avant qu’ils ne se cachent pour échapper au soleil brûlant du midi.

Voyage merveilleux dans une des plus belles natures du monde.

Et, pour terminer, une incursion aux chutes Victoria à la frontière entre le Zimbabwe et la Zambie.


NB : Pour voir les photos en grand format :

  1. -sur ordinateur «lancer le diaporama» (ci-dessous)

  2. -sur iPad, cliquer sur une photo puis sur la flèche droite pour passer à la suivante (en mode diapo, sur l’iPad, les photos sont petites ... Pourquoi ? Mystère)



 

Les merveilles du nord-ouest de la Namibie - mai/juin 2013